Concert-lectures hommage à Maurice Genevoix et « Ceux de 14 »

Maurice Genevoix, cinq jours avant le début de la bataille des Éparges, 12 février 1915 ; Maurice Genevoix en tenue d’académicien, années 1960 © Famille Genevoix. Graphisme : Robaglia Design

Maurice Genevoix, cinq jours avant le début de la bataille des Éparges, 12 février 1915 ; Maurice Genevoix en tenue d’académicien, années 1960 © Famille Genevoix. Graphisme : Robaglia Design

Manifestation susceptible d’être annulée en fonction du contexte sanitaire

Création à l’instigation du Mémorial de Verdun, pour l’entrée au Panthéon de Maurice Genevoix et « Ceux de 14 »

Deux représentations à 15 et à 17h

Le Mémorial de Verdun rend hommage à Maurice Genevoix, à travers un concert-lectures autour de son œuvre. Dès 1916, paraît son premier récit de guerre, Sous Verdun, suivi de quatre autres volumes. Cette œuvre est rééditée par la suite sous le titre Ceux de 14.

En écho à Ceux de 14, ce programme mettra également en avant des compositeurs natifs de pays ayant participé à la Grande Guerre (Angleterre, Belgique, France) ou dont l’univers musical évoquera les principaux thèmes présents dans le récit. Les lectures d’extraits de Ceux de 14 dialogueront avec les œuvres de ces compositeurs, écrites pour certaines pendant la Grande Guerre, pour rappeler par leur intensité les effets inouïs du bruit constant des armes, en peser la charge émotive, rappeler les lieux traversés, la mort, la solitude, la nature, à côté du thème constant dans l’œuvre de Maurice Genevoix : la solidarité des hommes dans l’adversité. En mémoire de l’humanité de l’auteur et de sa volonté d’évoquer sous la figure du combattant une  incarnation universelle de l’être humain, et d’affirmer la force de la fraternité pour assumer et défendre notre capacité à vivre dans le monde, sera choisi sous forme d’écho un sonnet du capitaine Jacques d’Anchald (1879-1929), mort pour la France et publié dans le recueil Lucioles en 1921.

Christophe Malavoy, récitant
Thomas Duran, violoncelle
Nicolas Mallarte, piano


Christophe MalavoyChristophe Malavoy est acteur, comédien, réalisateur, metteur en scène et écrivain. César du meilleur espoir en 1982, Prix Jean Gabin en 1985, plusieurs fois nominé aux César comme meilleur acteur, Christophe Malavoy a tourné pour le cinéma une trentaine de films, pour la télévision une cinquantaine de films et a participé à quelques mini séries. Au théâtre, il a joué dans une vingtaine de pièces dont La ville dont le prince est un enfant de Montherlant au théâtre Hébertot, D’Artagnan de Jérôme Savary au théâtre de Chaillot, repris au théâtre Mogador, Deux sur la balançoire de Noël Coward avec Ludmila Michaël au théâtre Montparnasse, Gary/Ajar adapté de l’œuvre de Romain Gary, qu’il a joué, écrit et mis en scène au théâtre du Petit-Montparnasse, et pour lequel il est nommé aux Molières 2009… Plus récemment, il crée une adaptation de La Légende du Saint buveur de Joseph Roth au festival d’Avignon 2019 et programmé au théâtre du Petit-Montparnasse dès la mi-septembre 2020. En tant que réalisateur, il est l’auteur de trois long-métrages. En 2011, il met en scène, pour les Opéras en plein air, une œuvre de Puccini Madame Butterfly. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont Parmi tant d’autres (Éditions Flammarion) ainsi qu’un portrait intimiste de Louis Ferdinand Céline, Céline même pas mort !…(Éditions Balland).

Nicolas Mallarte et Thomas Duran © DRAttaché à une pratique musicale exigeante et diversifiée, Nicolas Mallarte accomplit des études brillantes et complètes au CNSMD de Paris : mention Très Bien au diplôme de Formation Supérieure, 1er prix de Piano, Musique de Chambre (una ni mité), Harmonie (unanimité) et Contrepoint. À la suite des succès qu’il remporte dans différents concours internationaux, Pinerollo (2ème Prix), Parkhouse Awards de Londres (finaliste), Viotti (3ème Prix), il est invité à plusieurs rendez-vous musicaux majeurs de la scène musicale française : Cité de la Musique, Opéra Garnier, Théâtre des Champs-Élysées, Grand Théâtre de Bordeaux, Grange de Meslay, Rencontres musicales de la Prée… Il se produit également en Italie, Suisse, Grèce, Espagne, Allemagne, Autriche et aux États-Unis…
Membre de l’Orchestre de Paris depuis 2009, Thomas Duran est un de ces musiciens que la passion de la musique a toujours nourri et porté. Son parcours brillant, ponctué de deux mentions Très Bien à l’unanimité au CNSMDP (classes de Ph. Muller et P.L. Aimard), de diverses bourses et prix internationaux, de concerts sur instrument d’époque, de créations, d’enregistrements et de concerts au sein des Ensemble Contemporain, Alternance et Court-Circuit, l’a conduit à occuper dès l’âge de 23 ans la place de Premier violoncelle solo de l’Orchestre de l’Opéra de Bordeaux.


TARIF

En accès libre, dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée, via le formulaire ci-contre.


En partenariat avec les Éditions Hortus

Logo éditions Hortus.


Sur le même thème