Les collections

Mémorial de Verdun. Vitrine de l'artillerie. Photo : Jean-Marie Mangeot, 2016.

Mémorial de Verdun. Vitrine de l’artillerie. Photo : Jean-Marie Mangeot, 2016.

La nouvelle muséographie du Mémorial met en valeur les collections du musée en exposant plus de 2 000 objets au plus près des visiteurs.

Les collections du Mémorial sont composées d’objets divers :

objets militaires (uniformes, équipement, coiffes, armement individuel et collectif, gros matériels tels que cuisines roulantes, canons, artillerie de tranchée, camion Berliet, avions),

objets illustrant la vie au front (gamelles, bidons, artisanat de tranchée, outils, pipes),

objets illustrant la vie à l’arrière (jeux et jouets, objets patriotiques…),

objets évoquant le deuil, la mémoire, les commémorations (décorations, drapeaux, stèles, plaques commémoratives),

éléments architecturaux (fragments de vitraux, de sculptures…) provenant de villages ou de monuments détruits.

Le fonds documentaire se compose de journaux, affiches, estampes, dessins, peintures, carnets de route, correspondances, albums photographiques, livres, plaques de verre, vignettes de propagande, diplômes, cartes d’état-major, documents divers (notes de services, livrets militaires, cartes de rationnements…), cartes postales…

Historique des collections

Depuis les origines du musée, les collections du Mémorial ont été constituées et enrichies grâce aux dons. Aujourd’hui encore, ce dernier reste le principal mode d’acquisition du musée. Nombreux sont ceux qui nous contactent pour nous confier des objets ou des documents ayant bien souvent appartenu à l’un de leurs ancêtres, ancien combattant de la Grande Guerre.

Ces collections permettent au Mémorial de continuer à mener à bien la mission dont il a été investi par les anciens combattants, à savoir préserver les traces de la Grande Guerre et transmettre aux générations à venir la mémoire de ce que fut la guerre de 14-18, et plus particulièrement la bataille de Verdun.

En 1967, les collections du Mémorial se composaient essentiellement d’équipements divers (tenues militaires…) et de matériels lourds (canons, roulantes, camion Berliet, avions). Depuis, elles n’ont cessé de s’enrichir (uniformes, armes, médailles, artisanat de tranchée, affiches, documents…).

À l’approche du centenaire de la bataille, une attention particulière a été portée à l’enrichissement de la collection. Des objets personnels de combattants, des gravures ou encore des objets du quotidien de l’arrière, en particulier d’origine allemande, ont pu rejoindre les collections.

Les institutions et les établissements prêteurs

Depuis la fondation du Mémorial, de nombreux établissements partenaires allemands et français nous ont accordé leur confiance en acceptant de déposer certains objets. La renaissance du Mémorial a été l’occasion de multiplier ces liens avec de nombreux établissements et particuliers. Plus de deux cents objets viennent ainsi compléter la nouvelle exposition permanente du Mémorial. La collection Diors, propriété du département de la Meuse, a apporté une contribution particulièrement importante.

Nous remercions chacun de ces partenaires pour leur aide et leur confiance :

Collection Diors, Conseil départemental de la Meuse
Communauté d’Agglomération du Grand Verdun
Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux
Historial de la Grande Guerre de Péronne
Musée de service de santé des armées du Val-de-Grâce, Paris
Musée d’histoire contemporaine – BDIC
Centre national des arts plastiques – Fonds national d’art contemporain
Militärhistorisches Museum der Bundeswehr, Dresde
Fondation automobile Marius Berliet
Dassault Aviation