Les soldats prisonniers dans la Grande Guerre

Exposition temporaire 7 millions ! Les soldats prisonniers dans la Grande Guerre

Exposition temporaire 7 millions ! Les soldats prisonniers dans la Grande Guerre

À l’occasion de l’ouverture de l’exposition 7 millions ! Les soldats prisonniers dans la Grande Guerre, le Mémorial de Verdun propose une journée d’étude sur la thématique des soldats prisonniers de guerre, animée par Édith Desrousseaux de Medrano, commissaire de l’exposition, François Cochet et Daniel Palmieri, conseillers scientifiques et Marie-Pascale Prévost-Bault, conservatrice en chef de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne. Cette journée sera clôturée par une performance de l’artiste Marie Guérin autour de sa création sonore Recorded songs don’t ever die (2018) réalisée à partir de voix de prisonniers de la Grande Guerre enregistrées sur des disques en gomme-laque par un phonographe dans des camps en Allemagne en 1914-1918.

Téléchargez le programme détaillé


Programme

  • 9h00-9h30 : Présentation de l’exposition temporaire 7 millions ! Les soldats prisonniers dans la Grande GuerreAvec François Cochet, Daniel Palmieri et Édith Desrousseaux de Medrano
  • 9h30-10h15 : Les enjeux de la captivité de guerre pendant la Première Guerre mondiale. Avec François Cochet
  • 10h30-11h15 : L’humanitaire en guerre : le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Première Guerre mondiale. Avec Daniel Palmieri
  • 11h30-12h30 : Visite guidée de l’exposition temporaire. Avec Édith Desrousseaux de Medrano
  • 14h15-15h15 : Deux carnets de la Grande Guerre : le carnet de Maxime Bourrée et les dessins d’André Warnod, soldats français prisonniers en Allemagne. Avec Marie-Pascale Prévost-Bault
  • 15h15-16h00 : Le long retour : les rapatriements de prisonniers de guerre, 1918-1922. Avec Daniel Palmieri
  • 16h15-17h15 : Les évolutions de la captivité de guerre dans les grands conflits du XXème siècle. Avec François Cochet

18h30 : Recorded songs don’t ever die

Performance de Marie Guérin (artiste sonore), suivie d’une présentation du projet de recherche par Anne Kropotkine, chercheuse en histoire et collaboratrice artistique de la pièce.

Marie Guérin. © Droits réservés

Marie Guérin. © Droits réservés

Recorded songs don’t ever die est une pièce sonore composée à partir de prises de sons réalisées sur les lieux de l’ancien camp militaire de Zossen-Wünsdorf en Allemagne, à partir de voix de prisonniers de la Grande Guerre venus d’Europe, d’Inde, d’Afrique, de Russie, à l’initiative du linguiste Wilhelm Doegen (1877-1967). Ce travail artistique interroge de manière inédite la trajectoire de soldats « oubliés » de cette guerre. Il raconte comment une artiste et une chercheuse en histoire, s’emparent de ce riche fonds d’archives actuellement conservé au Lautarchiv, à l’Université Humboldt à Berlin, et leur donnent un nouvel écho.

Cent ans plus tard, comment puis-je me réapproprier ces voix du monde entier ? Je pars à la recherche de l’écho que produit ces archives phonographiques réinjectées sur des disques gravés pour l’occasion, cherchant une forme de décantation du support. J’imagine les trajectoires de ces prisonniers qui quittent la chambre d’échos mondialisée que furent les camps pour rentrer chez eux à la fin de la guerre. Quelles frontières ont-ils franchies à leur retour – la ritournelle de leur pays en tête, rythmant leur pas. Je cherche à reproduire ces «migra-sons », les échos de leur exil, de leur migration. Je les fais résonner jusqu’à ce qu’ils deviennent contemporains. (Marie Guérin)


François Cochet. © Droits réservés

François Cochet. © Droits réservés

François Cochet, agrégé et docteur en histoire, longtemps Professeur des universités à l’Université de Metz puis de Lorraine-Metz, est spécialiste de l’expérience combattante de 1870 à nos jours, de la captivité de guerre, et de la mémoire des guerres. Il a développé un master « Politique et Conflits » à l’Université de Metz. Il est l’auteur de nombreux ouvrages de références sur la Grande Guerre. Parmi les derniers : Français en guerres, de 1870 à nos jours (Paris, Perrin, 2017), Histoire de l’armée française, 1914-1918 (avec Remy Porte, Paris, Tallandier, 2017) ou 1914-1918 : Fin d’un monde, début d’un siècle (Paris, Perrin, 2014 et édition de poche « Tempus », 2017). Aujourd’hui Professeur émérite de l’université de Lorraine-Metz, ses activités de recherche l’ont conduit à participer à de nombreux projets muséographiques. Il est actuellement membre du Conseil scientifique national de la Mission du centenaire de la Grande Guerre et membre du Conseil d’orientation scientifique de l’EPCC Mémorial de Verdun–Champ de bataille.


Daniel Palmieri. © Droits réservés

Daniel Palmieri. © Droits réservés

Historien de formation (Université de Genève ; Graduate Institute) et journaliste de profession, Daniel Palmieri est entré au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en 1995, en tant qu’attaché de presse en charge de différents contextes opérationnels. Depuis 2002, il est responsable de la recherche historique auprès du CICR. Ses travaux portent sur l’histoire du CICR et de l’action humanitaire, ainsi que sur celle des conflits armés.


Édith Desrousseaux de Medrano. © Droits réservés

Édith Desrousseaux de Medrano. © Droits réservés

Édith Desrousseaux de Medrano est depuis 2001 commissaire d’expositions. Diplômée de l’École du Louvre, elle a d’abord été adjointe au commissariat d’exposition pour le Mémorial Charles de Gaulle à Colombey-les-deux-Églises. Devenue profession libérale en 2010, elle a travaillé avec son agence Sources à la réalisation de l’exposition itinérante Romain Gary présente : les compagnons de la Libération (2010-2011) puis s’est consacrée à la préparation de l’exposition permanente du Mémorial de Verdun entre 2012 et 2016. Elle a depuis travaillé sur les expositions Photographes de guerre. Depuis 160 ans, que cherchent-ils ? en 2017 et Le nouveau visage de la guerre. Combattre, Meuse 1918 en 2018 pour le Mémorial de Verdun.


Marie-Pascale Prévost-Bault. © Droits réservés

Marie-Pascale Prévost-Bault. © Droits réservés

Marie-Pascale Prévost-Bault, historienne de l’art de formation, est conservateur en chef des musées départementaux de la Somme depuis 1994. Elle gère les importantes collections de l’Historial de la Grande Guerre constituées depuis 1987 et assure leur mise en valeur à travers des présentations, expositions et publications. Elle s’est spécialisée sur les artistes de 1914-1918 et la représentation du conflit sous l’angle de l’histoire culturelle comparée et selon l’historiographie en évolution.


Marie Guérin © Droits réservés

Marie Guérin © Droits réservés

Née en 1980, Marie Guérin, artiste sonore française (Prix Banc d’essai INA-GRM 2013 ; Prix Sacem Musique Concrète en 2015, Brouillon d’un rêve et bourse Gulliver 2018, Prix Phonurgia Nova – Archives de la Parole 2018), manipule, en live et en studio, pour la scène et pour la radio (France Inter, France Culture, Nova, Deutschlandradio Kultur, France Musique, Radio Campus, Kontakte 2017 – Biennale de musique électroacoustique et d’art sonore, Radiophonic spaces, etc.) des prises de sons et des archives radiophoniques, ces traces laissées sur les ondes par des « fantômes hertziens ». Mélange de voix, de textures, de grains, de sons anecdotiques, son travail questionne le patrimoine sonore, ses supports et les traces laissées sur ces supports; sa musique transite de la grammaire radiophonique à la musique concrète, de la poésie documentaire à l’électroacoustique. http://lachansonperdue.fr/


Anne Kropotine © Droits réservésAnne Kropotkine est auteure, documentariste sonore et chercheuse en histoire. Elle aime explorer le lien entre histoire, archives et sons, dans une démarche documentaire et artistique au sein du collectif Micro-sillons, à France Culture, à l’Université ou sous la forme d’installations sonores.


Autour de l’exposition

  • Mercredi 26 juin – vendredi 30 décembre 2019 : EXPOSITION TEMPORAIRE / 7 millions ! Les soldats prisonniers dans la Grande Guerre
  • Jeudi 19 septembre à 18h : CINÉ-DÉBAT / Le Drapeau de l’humanité. Avec Marina Meier
  • Vendredi 4 octobre à 18h : CONFÉRENCE / De Verdun à Wülzburg, la captivité du capitaine Charles de Gaulle pendant la Première Guerre mondiale. Avec Frédéric Fogacci
  • Jeudi 17 octobre à 18h : CINÉ-DÉBAT / La Grande Illusion. Avec Clément Puget
  • Dimanche 10 novembre à 17h : CONCERT / Quatuor à cordes dans un camp de prisonniers

Tarif

En accès libre, dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée, via le formulaire ci-contre. (Réservation par demi-journée)


Avec le soutien de la Fondation du Souvenir de Verdun

Fondation du Souvenir de Verdun

Facebooktwittermail