Romance de guerre

Les Musiciens et la Grande Guerre, vol. XVII, Vers la Vie Nouvelle. © Éditions Hortus

Les Musiciens et la Grande Guerre, vol. XVII, Vers la Vie Nouvelle. © Éditions Hortus

Au fil des longs mois de la Grande Guerre, la société continue de s’accrocher aux codes anciens, aux habitudes d’avant-guerre. Beaucoup de compositeurs, éloignés du Conflit comme Elgar ou plongés dans la boue des tranchées comme Philippe Gaubert, pensent que la sonate qui faisait vibrer les salons depuis plus d’un siècle n’est pas près de mourir. Si la sonate d’Elgar est bien connue, les œuvres de Philippe Gaubert et surtout de Blair Fairchild, injuste­ment oubliées, méritent de revivre. Les trois sonates pour violon et piano rassemblées ici sont du « camp allié » : le méconnu des trois, l’Américain Blair Fairchild, est lié à la France que représente Gaubert ; quant à Edward Elgar, il est le porte-drapeau musical de l’empire britannique.

Philippe Gaubert (1879-1941) fut un instrumentiste et une chef d’orchestre des plus brillants. Mobilisé en 1914, il sert l’armée comme musicien-brancardier de l’infanterie et, au sortir de l’hiver 1914-15, il est aux Éparges. Pendant le conflit, Gaubert parvient à s’extraire de l’ambiance infernale des tranchées, et compose dans le secteur de Verdun une sonate pour violon.

Blair Fairchild (1877-1933) est né au sein d’une riche famille de Boston. Il se lance dans une carrière diplomatique en suivant parallèlement une sérieuse formation musicale. Pendant la guerre, il est l’animateur du Comité Franco-Américain qui aidera plus de 200 compositeurs français.

Adward Elgar (1857-1934) avait dépassé l’âge de 60 ans lorsqu’il aborda enfin le genre de la sonate pour violon et piano. Choqué par le carnage de 1914 et animé de puissants sentiments patriotiques, il composera de nombreuses œuvres de circonstances pendant le conflit.


Ambroise Aubrun © Droits réservés

Ambroise Aubrun © Droits réservés

Le violoniste Ambroise Aubrun a obtenu ses Master et Doctorat (D.M.A.) de l’Université de Californie de Los Angeles (UCLA) auprès de Guillaume Sutre avant d’obtenir son Artist Diploma à la Colburn School de Los Angeles en tant qu’élève de Martin Beaver (quatuor Tokyo). En 2017, Ambroise Aubrun se produit en soliste avec l’Orchestre de Chambre Kaleidoscope à Los Angeles, l’ensemble les Déconcertants (Paris), le Culver City Orchestra (Los Angeles), ainsi qu’en récital à Los Angeles et Paris. Il est nommé professeur de violon et co-directeur du département de musique de chambre de l’Université de Californie, Los Angeles, ainsi que professeur de violon à l’Université de Californie, Santa Barbara. Romance de guerre est le premier disque de l’artiste.


Steven Vanhauwert © Droits réservés

Steven Vanhauwert © Droits réservés

Acclamé par le Los Angeles Times pour son « impressive clarity, sense of structure and monster technique », le pianiste belge Steven Vanhauwaert a fait ses débuts aux États-Unis. Dès lors, il est invité des salles les plus prestigieuses aux États-Unis et en Europe. Steven Vanhauwaert est un Artiste Steinway. Il est très présent sur les chaînes de radio aux États-Unis et en Europe qui diffusent régulièrement des enregistrements de ses concerts. Il se distingue aussi par son intérêt pour un répertoire méconnu. Ses enregistrements pour les labels Hortus, Sonarti et Bridge Records ont eu de belles critiques dans la presse et les radios. Ses deux derniers disques avec des oeuvres de Joseph Woelfl (Sonarti Records) et des sonates pour violon et piano avec le violoniste Guillaume Sutre (Hortus), ont reçu 5 diapasons.


Tarif

Les Musiciens et la Grande Guerre, vol XXVI, Romance de Guerre. © Éditions Hortus

Les Musiciens et la Grande Guerre, vol XXVI, Romance de Guerre. © Éditions Hortus

En accès libre, dans la limite des places disponibles
Réservation conseillée, via le formulaire ci-contre.

Évènement proposé dans le cadre du programme de la 11e édition des « Rencontres de Verdun », organisées par la Mission histoire du département de la Meuse

En partenariat avec les Éditions Hortus 

Logo éditions Hortus.


Écoutez


Les Musiciens et la Grande Guerre, volume 26. Romance de guerre. Benjamin Dale (1885-1943) Prunella Andante Grazioso (1916). Ambroise Aubrun (violon) et Steven Vanhauwaert (piano)