Goodbye Cleveland, hello France. Le dernier voyage du Major Houts

Un documentaire de Claude Humbert (2015)


Affiche Goodbye Cleveland, hello France, un documentaire de Claude Humbert (2015)

Affiche Goodbye Cleveland, hello France, un documentaire de Claude Humbert (2015)

Pour sa troisième édition, le Festival du film « Vision d’Histoire » organisé par la Mission histoire du département de la Meuse au cinéma Caroussel de Verdun, est consacré aux « Américains dans les conflits du XXe siècle ». Dans ce cadre et en écho à son exposition temporaire Le nouveau visage de la guerre. Combattre, Meuse 1918, le Mémorial de Verdun met en lumière deux parcours singuliers de soldats américains, le célèbre Sergent York, figure de héros national de la Première Guerre mondiale aux États-Unis et grande production américaine des années 1940, et le Major Houts, inconnu du grand public, à travers le documentaire plus confidentiel Goodbye Cleveland, hello France (2015).

Comme de nombreux soldats américains, le Major Houts a pris part à l’offensive de Meuse-Argonne le 26 septembre 1918. Il meurt le quatrième jour de l’offensive. Claude Humbert, lorrain passionné de la Première Guerre mondiale, fut le dépositaire de sa malle de soldat. Cet objet personnel lui inspira ce documentaire singulier, retraçant le parcours de cet officier américain depuis sa ville d’origine jusqu’au front de Meuse.

« Septembre 2015. Nous voici au bord du lac Erié, à Euclid. Il est rare que cette ville de l’Ohio reçoive des visiteurs français. Ce qui nous y a amenés, c’est un soldat américain, le Major Arthur Houts, qui vivait ici avec sa femme et son fils. En 1918, le Major Houts fit partie des deux millions d’hommes du Corps Expéditionnaire Américain débarqués en France. Les hasards de l’histoire ont voulu que son coffre change de main, et que ma grande-tante en devienne dépositaire, avant moi. Après bien des recherches, je suis parvenu à retracer son itinéraire entre Cleveland, dans l’Ohio, et Montfaucon d’Argonne, dans la Meuse. Je songeais depuis longtemps à suivre à mon tour cet itinéraire. C’est enfin chose faite : nous avons parcouru les étapes françaises au printemps 2015 et les étapes américaines en septembre 2015. A chaque étape, nous nous sommes mis en quête de ce qui pouvait témoigner du parcours du Major Houts (bâtiments de l’époque, monuments, musées). Ce film rend compte de notre voyage sur les traces du Major Houts. » Claude Humbert, réalisateur


Durée de la projection : 55 minutes

Cet événement est proposé en lien avec le Festival du film « Vision d’Histoire ».

La séance sera suivie d’un échange avec le réalisateur Claude Humbert.


Claude Humbert. Photo: droits réservés

Claude Humbert. Photo: droits réservés

Né à Longwy (Meurthe-et-Moselle), Claude Humbert a grandi dans le nord de la Lorraine. Vivant à proximité de Verdun, il s’est très tôt intéressé à la Première Guerre mondiale.

Il a réalisé de nombreux reportages sur plusieurs régions du monde. Son Tour du monde en quatre-vingts volcans est diffusé dans le cadre de conférences, dans des centres culturels, des salles de cinéma, des festivals, ou devant des scolaires. Claude Humbert écrit régulièrement dans Globe-Trotters magazine, et a participé au livre de photographies Chasseurs de volcans. Le premier film qu’il a réalisé sur la Première Guerre mondiale, René Humbert, instituteur et soldat de la Grande Guerre, évoque la vie de son grand-père, avant, pendant, et après la guerre.


Tarif

Entrée libre, accès dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée, via le formulaire ci-contre.

Facebooktwittermail