Verdun, feuillets de guerre

Hommage aux poètes et compositeurs ayant combattu à Verdun, Verdun, feuillets de guerre propose une découverte des mélodies écrites pour l’essentiel aux alentours de Verdun. Interprétées par la chanteuse soprane Françoise Masset et la pianiste Anne Le Bozec, onze des mélodies seront jouées pour la première fois sur le lieu même de cette bataille. L’ensemble du corpus musical ainsi réuni sera enregistré dans le CD éponyme, qui paraîtra nationalement à l’occasion de l’ouverture du Mémorial.

Durée : 1 h.

Le concert se déroulera dans l’auditorium du Mémorial.

Cet événement est gratuit, sur réservation obligatoire en ligne, avant samedi 20 février à 17 h.


Françoise Masset est une chanteuse soprane française au répertoire diversifié, du baroque au contemporain. Le critique Ivan Alexandre la salue comme « l’une de nos rares, de nos dernières diseuses, qui sait où placer l’accent tonique et l’accent pathétique dans l’Isis de Lully comme dans une chanson de Kosma… ».

Anne Le Bozec, professeur d’accompagnement vocal au Conservatoire supérieur de Paris, est une pianiste française, récompensée à maintes reprises, qui enseigne également en master class dans le monde entier.

Françoise Masset. Photo : Frédéric Jean

Françoise Masset. Photo : Frédéric Jean

Anne Le Bozec. Photo : Caroline Doutre

Anne Le Bozec. Photo : Caroline Doutre



Écoutez en avant-première un extrait du CD Verdun, feuillets de guerre, Les musiciens et la Grande Guerre, vol. XVI, éditions Hortus (à paraître au printemps 2016) : Lettre de chez nous 
de Pierre Vellones, par Françoise Masset, soprano et Anne Le Bozec, piano.


Ce spectacle est l’un des six concerts présentés en 2016 dans le cadre du programme « Verdun, des musiques pour une bataille ». Accompagnant la réouverture du Mémorial, ce programme proposera aux spectateurs une dimension musicale souvent inédite ou oubliée du Premier Conflit. Il réunit en effet des musiques écrites à Verdun ou sur Verdun, « savantes » ou populaires. Il allie ainsi musique de chambre, théâtre musical, cabaret et chansons des Poilus, tout en rendant hommage à la musique allemande qui n’a cessé d’inspirer les musiciens classiques ou les compositeurs mobilisés. Des compositeurs belge, anglais et australien, morts au front, y sont également associés dans une commémoration solennelle à l’orgue, qui clôturera ce programme. Les artistes qui les interpréteront, connus et reconnus en France et sur la scène internationale, sont particulièrement engagés sur le thème de la commémoration de la Grande Guerre à travers cinq grands axes : le patrimoine musical de Verdun redécouvert, la chanson populaire et le spectacle, la mémoire, la pédagogie de la transmission et la commémoration.

Facebooktwittermail