Les forts de Verdun

Le fort de Souville. Photographie contemporaine, 3 juillet 2020. © Mémorial de Verdun

Une des casemates Pamart du fort de Souville. Photographie, 3 juillet 2020. © Mémorial de Verdun

Avec le Service éducatif du Mémorial de Verdun et l’association Transversales.

Après la défaite de 1870, la France est isolée par la diplomatie bismarckienne. Amputée de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine, le système défensif de sa frontière de l’Est est éventré. La France perd ses deux principales places fortes Metz et Strasbourg qui sont transformées en deux puissants camps retranchés par les Allemands. À partir de 1872, la France entreprend une profonde réforme de son armée et de son système défensif. Le chef du gouvernement, Thiers, confie l’étude d’un nouveau système de fortifications à un comité de défense dont la cheville ouvrière est le général Séré de Rivières qui donnera son nom à un nouveau système de fortification.

Le champ de bataille de Verdun conserve aujourd’hui encore la structure de ce système défensif issu de Séré de Rivières : le fort de Vaux, le fort de Douaumont, les vestiges du fort de Souville en sont des exemples significatifs.

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine et de son exposition temporaire « On ne passe pas ! » Les fortifications, du système Séré de Rivières à la ligne Maginot, le Mémorial de Verdun proposera aux élèves de découvrir et d’expliquer l’évolution de la fortification à partir de l’exemple des forts de Verdun, et à travers l’expérience des hommes au cœur de ce dispositif, depuis la conception des ouvrages, leur construction et l’épreuve du feu.


Cette journée pédagogique sera composée de trois modules.

VISITE DÉCOUVERTE EXPOSITION TEMPORAIRE

Visuel miniature exposition temporaire "On ne passe pas ! Les fortifications, du système Séré de Rivières à la ligne Maginot"« On ne passe pas ! » Les fortifications, du système Séré de Rivières à la ligne Maginot
Terre de contact entre la France et l’Allemagne, l’Est de la France fut de tout temps une zone de combats traversée par des frontières mouvantes. Pour protéger ces frontières, la construction de fortifications prolifère. Régulièrement attaquées, les fortifications se modernisent pour résister à des moyens de destructions toujours plus puissants.
Cette visite guidée montrera les évolutions de la fortification et de son utilisation depuis la fortification Séré de Rivières jusqu’à la ligne Maginot, à partir de l’expérience et des témoignages des hommes au cœur de ce dispositif, depuis la conception des ouvrages, leur construction, la vie des équipages occupant les forts et leur expérience combattante.

Durée : 1h
Animée par Nicolas Czubak, responsable du Service éducatif du Mémorial de Verdun


PARCOURS DÉCOUVERTE SUR LE CHAMP DE BATAILLE

Entrée du fort de Souville. Photographie contemporaine, s.d. ©Jean-Luc Kaluzko

Entrée du fort de Souville. Photographie contemporaine, s.d. ©Jean-Luc Kaluzko

Le fort de Souville face à la dernière grande offensive allemande à Verdun (11-12 juillet 1916)
Le champ de bataille de Verdun comporte de nombreux ouvrages fortifiés, des simples abris et dépôts aux différents forts. Ceux-ci ont joué un grand rôle et ont rempli différentes fonctions lors de la bataille de 1916. Dans le prolongement de la visite de l’exposition temporaire « On ne passe pas!» Les fortifications, du système Séré de Rivières à la ligne Maginot, le Service éducatif du Mémorial proposera aux élèves de découvrir les nombreux vestiges du massif fortifié de Souville en évoquant les conditions de vie des soldats.

Durée : 2h
Animé par Nicolas Czubak, responsable du Service éducatif du Mémorial de Verdun


SPECTACLE ITINÉRANT

« Forteresses »
L’adjudant Hermès, vaguemestre de régiment, mènera les élèves dans un parcours itinérant depuis le Mémorial de Verdun, au cœur du fort de Douaumont et de l’ouvrage de Froideterre, pour leur faire découvrir la vie des équipages au sein des fortifications. Tout au long de leur périple, les élèves partiront à la rencontre de soldats de Verdun, en traversant plusieurs épisodes marquants et parfois méconnus de l’histoire de ces forts dans la bataille de 1916, dans un spectacle théâtralisé, en musique et surprenant, leur permettant de (re)découvrir ces hauts lieux de patrimoine du champ de bataille de Verdun. Les élèves assisteront à la répétition générale du spectacle et pourront découvrir les coulisses de la préparation d’un spectacle par une équipe de comédiens et musicien.

Durée : 1h30
Avec Franck Lemaire (metteur en scène), Olivier Piechaczyk (comédien), Fabrice Colombero (comédien), Reda Brissel (comédien), Hugo Wispelaere (comédien), Nicolas Marty (contrebassiste)
En coréalisation avec l’association Transversales


INFORMATIONS PRATIQUES, TARIFS & RÉSERVATIONS

 Ce programme est conçu pour 2 classes d’élèves de l’école primaire au lycée.
Le transport en bus du Mémorial sur les différents sites du champ de bataille sera assuré par le bus préalablement réservé par la classe pour la journée.

Tarif : 2,50 € par élève / Gratuit pour les accompagnateurs
Attention le nombre de places est limité ! Réservation obligatoire
Réservez dès maintenant sur : evenement@memorial-verdun.fr, ou par téléphone au +33[0] 3 29 88 19 16

Programme sous réserve de nouvelles directives gouvernementales


PROGRAMME JOURNÉES PÉDAGOGIQUES 2021