Après la Grande Guerre. Une nouvelle Europe, 1918-1923

Exposition Après la Grande Guerre. Une nouvelle Europe, 1918-1923

Cette exposition, dédiée aux conséquences de la Grande Guerre, est conçue et réalisée par le « Réseau européen Mémoire et Solidarité », en collaboration avec des historiens d’une douzaine de pays. Elle retrace les débuts difficiles de la période de l’entre-deux-guerres, plus particulièrement en Europe centrale et orientale. Plus de 200 documents d’archives – supports multimédias, photos, cartes, films et histoires personnelles — sont rassemblés pour présenter une image complexe, mais cohérente, de la nouvelle Europe qui se dessine dans cette partie du continent. Tout en illustrant différentes mémoires nationales de cette période, l’objectif principal du projet est de montrer l’ampleur des changements qui ont eu lieu au cours de l’immédiat après-guerre, et leur impact sur la politique.

La Première Guerre mondiale modifie profondément le visage de l’Europe centrale et orientale. Sur les ruines de quatre empires anciens, une douzaine de nouveaux pays voient le jour, et leurs frontières sont dans leur majorité redessinées, souvent au cours des conflits armés qui perdurent jusqu’en 1923. Dans la région qui a essuyé de très lourdes pertes humaines et matérielles, d’importants projets de reconstruction et de modernisation sont entrepris. Une « Nouvelle Europe » en émergera.

Un siècle après les faits, l’exposition consacrée à cet événement historique majeur souligne avec force son importance pour comprendre non seulement la Seconde Guerre mondiale, mais aussi l’Europe centrale et orientale d’aujourd’hui, dit Barbara Kirshenblatt-Gimblett, (professeure, l’une des commissaires de l’exposition). Ce projet permettra aux visiteurs de découvrir des événements du passé et leurs conséquences, mais aussi différentes sensibilités et mémoires des nations d’Europe centrale et orientale, rajoute Jan Rydel (professeur et coordinateur du REMS pour la Pologne).

« Après la Grande Guerre. Une nouvelle Europe, 1918-1923 » sera abrité dans un pavillon blanc, de forme cubique en métal, au design qui attire et interpelle. Les faces internes et externes de la structure vont accueillir des projections vidéo.

Cette exposition retrace l’histoire et la naissance d’un ordre politique inédit. Le contraste entre l’ancien et le nouveau est ici obtenu par l’usage de deux matériaux : de l’acier couleur métal qui fait ressortir un tissu léger et éclatant, dit Andrzej Jaworski, de Jaz Plus Architectes, le cabinet qui a conçu et réalisé le pavillon.

Pour plus d’informations sur le projet, sur son équipe de commissaires et sa tournée européenne : www.enrs.eu/afterthegreatwar.



Cette exposition est réalisée par le Réseau européen Mémoire et Solidarité.

Logo ENRS

Autres partenaires

Ville de Verdunlogo Mémorial de Verdun – Champ de bataille EPCC


Cette exposition est présentée en plein air sur le Quai de Londres à Verdun, du 1er août au 25 septembre, en accès libre.


Facebooktwittermail