Destin #19 – Yolande de Baye

Vue d'ensemble Yolande de Baye

“Le geste de l’infirmière”
Yolande de Baye

Le bombardement se rapproche… Le bruit, les tremblements, les fumées sont de plus en plus intenses. Il est impossible de rester dans les baraques de l’hôpital d’évacuation de Dugny-sur-Meuse. Yolande de Baye, jeune infirmière major et responsable du service, connaît trop bien la guerre. Engagée depuis le début du conflit, elle a vu passer un nombre incalculable de blessés et de morts… elle connaît les dégâts d’un obus. Entourée de son équipe d’infirmières, toutes sont terrifiées par les explosions. Yolande ne peut se résoudre à perdre ses femmes qui lui ont tant apporté.

Le bombardement frappe maintenant le village. Yolande et ses infirmières se réfugient dans l’une des tranchées creusées entre les bâtiments. Chacune se couvre la tête d’un casque, afin d’être protégées au mieux, mais l’une d’entre elles ne retrouve pas le sien. Sans réfléchir, Yolande lui tend son propre casque. Son acte est téméraire, mais risquer de perdre l’une de ses infirmières n’est pas envisageable. L’intensité du bombardement a décuplé, l’ensemble du village de Dugny est désormais sous les obus. La seconde bataille de Verdun commence en ce mois d’août 1917.
Tout autour, les explosions soulèvent d’incroyables masses de terre, engloutissant tout sur son passage. Un obus tombe tout proche, enterrant tout le service médical de Yolande. Ces anges blancs deviennent marrons, noir de crasse et de sang… Trois des infirmières périssent et quatre autres sortent blessées de cet enfer. Mais où se trouve Yolande ?! Au sol, le visage ensanglanté, atteint par un éclat, mais hors de danger.

Au péril de sa vie, Yolande de Baye a préféré sauver la vie de ses infirmières avant la sienne. Reconnues comme une véritable héroïne, la nation l’institut chevalier de la Légion d’honneur. Entourées de toutes ces âmes mortes de la bataille, Yolande et ses infirmières sont célébrées par un vitrail marquant leur dévouement au sein de l’Ossuaire de Douaumont.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour découvrir chaque semaine un nouveau destin !

Avec le soutien du FNADT et du Plan France Relance

Logo France Relance